La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

9 obstacles à la communication

Posté le 2020/09/16

9 obstacles à la communicationLa communication est l’aspect le plus difficile à établir et à entretenir dans une relation peu importe le type de relation. Le plus souvent, soit nous nous exprimons de façon agressive en blâmant l’autre, par exemple, soit nous ne nous affirmons pas ...

9 obstacles à la communication9 obstacles à la communication

 

    La communication est l’aspect le plus difficile à établir et à entretenir dans une relation peu importe le type de relation. Le plus souvent, soit nous nous exprimons de façon agressive en blâmant l’autre, par exemple, soit nous ne nous affirmons pas ce qui engendre des querelles, parfois violentes, de l’insatisfaction, de la déception, du déchirement, voire même de la haine entre les deux personnes.

 

La communication authentique

 

    Contrairement à ce que nous pensons, l’amour ne suffit pas à entretenir une relation satisfaisante et durable. Face aux adversités de la vie, les relations en subissent le plus souvent le contre coup. Il n’y a que par la communication authentique, c’est-à-dire, en exprimant adéquatement ce qui nous habite au plus profond de notre être, en écoutant vraiment l’autre, en le respectant, en acceptant que notre monde intérieur soit différent de l’autre qu’il est possible defaire perdurer une relation satisfaisante dans le temps (lire mon article Comment développer une bonne communication).

    Afin d’apprendre à communiquer de façon authentique, plusieurs apprentissages sont nécessaires. Elle ne se développe pas facilement ni rapidement. La communication authentique demande plusieurs aptitudes, beaucoup de temps, de persévérance, de travail sur soi. Elle rencontre plusieurs obstacles.

 

10 obstacles à la communication

 

    Selon Colette Portelance, psychothérapeute, conférencière, auteure, créatrice et formatrice de l’approche non directive créatrice au Centre de Relation d’Aide de Montréal (CRAM) et à l’École Internationale de formation à l’ANDC, relève 10 obstacles à la communication.

 

 

1) Le non-dit : Il arrive très souvent qu’une personne cache des aspects de sa vie à son partenaire de vie. Or, cela a un effet dévastateur sur la relation puisque le non-dit a pour conséquence de creuser un énorme fossé entre les deux partenaires. En fait, les conséquences sur la relation sont infinies. Entre autre, elle affecte la confiance en l’autre.

Comme l’explique si bien Colette Portelance, « Une relation affective construire sur le non-dit est une relation malade dont la guérison, si elle est possible, ne peut passer que par l’expression des « secrets ». »

La principale cause du non-dit est la peur de la réaction de l’autre et la culpabilité qu’elle provoque en soi, l’impuissance et  la peur de perdre l’autre. Étonnamment, c’est justement lorsque la personne n’exprime pas ce qui n’est pas dit qu’elle finit par se perdre et détruire la relation.

 

2) L’irresponsabilité : L’irresponsabilité, c’est l’art de rendre l’autre responsable de ce qui nous arrive, ce que nous ressentons, nos malaises, des conséquences négatives de ses choix, ses échecs, ses besoins non satisfaits, etc.

Tenir l’autre responsable pour ce qui nous arrive a de lourdes conséquences sur la relation puisqu’elle provoque la fermeture et des conflits, des disputes qui peuvent détruire complètement la relation.

Il peut être difficile de concevoir et, surtout, d’accepter que nous sommes responsable de ce que nous nous faisons vivre, ressentir, de nos choix... Il peut nous sembler inconcevable que nous avons une énorme pouvoir sur notre vie. C’est néanmoins la réalité.

 

3) La réaction défensive : Le fait de se défendre est tout à fait légitime et humain. Le problème survient lorsque la personne n’écoute plus l’autre parce qu’elle est trop dans ses émotions, dans ces mécanismes de défenses, lorsqu’elle est incapable d’admettre ses torts, ses erreurs, qu’elle parle de l’autre plutôt que parler d’elle. Ai-je vraiment besoin de vous expliquer l’impact sur une relation? Je suis certaine que non.

Le plus souvent, derrière une réaction défensive, se cache de la peur : la peur de perdre l’autre, de perdre la face, de se sentir dévalorisé, de ne pas être à la hauteur, etc.

 

4) Les peurs non exprimées : Colette Portelance explique que chaque fois que nous avons peur et que nous ne laissons pas de place à la peur dans la relation, nous nous brimons dans la satisfaction de nos besoins.

La peur fait partie de l’être humain et il est utopique de penser que nous pouvons nous en débarrasser complètement. Il est de loin plus profitable d’apprendre à les gérer, les affronter et les exprimer adéquatement.

8 peurs nuisent à la communication authentique soit la  peur du rejet, la peur de décevoir, la peur de l’engagement, la peur de blesser, la peur du jugement, la peur du changement, la peur du conflit, finalement, la peur de l’envahissement (lire mon article 8 peurs qui nuisent à la communication). Il est donc important de prendre conscience de nos peurs, de les affronter et de les exprimer adéquatement afin d’améliorer la communication dans la relation.

 

5) Le pattern bourreau-victime : Nous sommes tous ancrés dans des patterns qui nous amènent à se retrouver le plus souvent dans le même genre de situation parce que nous adoptons toujours les mêmes comportements ce qui a pour effet que nous vivons souvent les mêmes problèmes, nous nous retrouvons avec le même genre de personne dans nos relations amoureuses, nous vivons les mêmes insatisfactions.... Et tout ça se fait inconsciemment.

Le bourreau, c’est celui ou celle qui, lorsqu’il vit des émotions désagréables, réagit par la colère, l’agressivité, parfois même la violence.

La victime, c’est celui ou celle qui, par peur du rejet, de l’abandon, des conflits, de la colère de l’autre… réagit défensivement par l’apitoiement, la plainte, la soumission, l’écrasement…

Il devient donc essentiel de faire un travail sur soi afin de ses défaire de ces patterns qui nuisent à la communication et affectent grandement nos relations.

 

6) L’attente : N’y a-t-il pasplus grande frustration que d’attendre? Pourtant, la vie est faite d’attentes et de déceptions. Étant une fille d’action, pour moi, je vis l’attente très difficilement. Or, l’attente est tout sauf l’action. L’attente est inévitable. Selon Colette Portelance, « L’attente, c’est la perte de pouvoir sur soi. » Elle va jusqu’à dire que « L’attente, c’est la mort. »

Pour développer une relation satisfaisante, il nous faut accepter qu’une relation parfaite n’existe pas. Aucune relation ne pourra combler tous nos besoins, nos attentes, nos désirs. Il importe d’accepter cette réalité.

L’acceptation de cette réalité nous redonne du pouvoir sur notre vie et d’agir non pas en essayant de changer l’autre mais en travaillant sur soi, en se remettant en question, en travaillant sur nos blessures, en diminuant nos attentes parfois irréalistes…

 

7) L’oubli de soi : Certaines personnes ont tendance à croire que s’oublier dans une relation en donnant tout à l’autre est une preuve d’amour. Or, une personne, si elle s’oublie dans une relation, fini par se perdre, ne plus exister comme si elle n’avait pas sa place dans cette relation. Cela a un impact majeur sur la communication et la relation elle-même.

Pour Colette Portelance, nous ne pouvons rencontrer l’autre si nous ne nous occupons pas de nous, comme nous ne pouvons pas rencontrer l’autre si nous nous occupons seulement de nous. Donc, il est essentiel de s’occuper de ses besoins comme des besoins de l’autre pour développer une relation vraie, profonde et durable.

 

8) La comparaison : Il est primordial de comprendre et d’accepter que l’autre n’est pas nous, qu’il est différent, qu’il a un monde intérieur et un vécu différents du nôtre. Nous ne pouvons donc pas demander à l’autre de penser, de réagir comme nous. Demander à l’autre d’être nous, c’est perdre l’aspect unique de chaque être humain.

 

9) La confluence : Colette Portelance décrit la confluence comme étant un mécanisme de défense, donc inconscient, qui consiste à se perdre dans l’autre quand nous vivons un malaise comme de l’impuissance, par exemple.

La relation devient fusionnelle et les deux personnes ne forment qu’une personne. Les deux se perdre l’une dans l’autre. Les pensées, les opinions, les valeurs deviennent communes comme si elles n’étaient qu’une entité. Les deux y perdre leur côté unique, leur originalité, leurs différences. Or, dans ces conditions, la communication authentique devient impossible.

 

    Rappelez-vous que ce n’est jamais les conflits qui briment une relation, mais la difficulté à reconnaître ses erreurs, admettre ses torts. Le manque de communication est un élément majeur dans les difficultés relationnelles.

    Il existe plusieurs obstacles à la communication, mais en prenant conscience de ces obstacles, il devient possible de les contourner, les travailler afin d’améliorer la communication afin qu’elle devienne plus authentique.

  

Prendre rendez-vous

819-699-0388

 

Voici des ateliers qui pourraient vous intéresser pour développer votre chance:

 

Pour en savoir plus, cliquez sur les liens ci-dessous

 

J'apprends à m'aimer

 

Je vois le côté positif des événements

 

J'apprends à être reconnaissant

 

 

 

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser:

 

https://relationaide.net/blogue/comment-developper-des-relations-saines/

https://relationaide.net/blogue/8-types-de-besoin-dans-une-relation-amoureuse-saine/

http://relationaide.net/blogue/apprendre-etre-heureux/

https://relationaide.net/blogue/6-etapes-pour-mieux-communiquer/ 

 

 

 

Voici une formation GRATUITE pour vous

 

Comment développer une meilleure communication

 

Référence:

PORTELANCE, Colette. La communication authentique. Montréal. QC.   Éditions du CRAM. 1997.

Partager via un média social

Écrivez-moi vos commentaires, vos suggestions de sujets pour des articles, etc.

Les champs signalés d'un * sont obligatoires.

 

 

Infolettre
Formation GRATUITE sur l'estime de soi

Courriel:
Prenom:

Nous utilisons une plateforme automatisée de marketing dans le but de gérer la relation avec nos clients et leur envoyer des courriels promotionnels. En cliquant sur «S'abonner», vous acceptez que l'information fournie nous soit transmise en accord avec notre politique de confidentialité et nos conditions d'utilisation.

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?