Mieux gérer son anxiété

 

Qui n’aimerait pas apprendre à mieux gérer son anxiété afin qu’elle diminue d’intensité, qu’elle se manifeste moins souvent, qu’elle dure moins longtemps voire même qu’elle disparaisse? Cette émotion est désagréable et pourtant ressentie par la majorité des gens un jour ou l’autre de leur vie, parfois même tous les jours, et ce, à divers degrés d’intensité. Mais encore faut-il être conscient de la ressentir si on veut être en mesure de mieux gérer son anxiété.

Pour apprendre à mieux gérer son anxiété, il est important de savoir que l’anxiété est composée de deux idées soit l’idée qu’ «Un danger me menace», qu’il soit réel ou imaginaire, donc de la PEUR, et l’idée irréaliste que «Je suis incapable d’y faire face», c’est-à-dire de l’IMPUISSANCE (Borgia, 2014). Donc, pour mieux gérer son anxiété il est primordial de se défaire de cette croyance irrationnelle que «Je suis incapable de faire face au danger qui me menace».

Avant toute chose, il est important de différencier la peur de l’anxiété (voir mon article «L’anxiété, qu’est-ce que c’est?»). La peur en soit peut être très utile et peut même nous sauver la vie. Par exemple, la peur de se faire heurter par une voiture va nous amener à regarder des deux côtés avant de traverser la rue. Donc, elle nous amènera, contrairement à l’anxiété, à nous conduire de façon prudent et profitable. Contrairement à la peur, l’anxiété peut nous amener à nous conduire de façon stupide et dangereuse. Par exemple, si j’ai cette peur irrationnelle qu’il est catastrophique d’arriver en retard, je risque de conduire trop rapidement sur la route et faire un accident, de me blesser voire même de blesser une personne avec ma voiture.

Si la peur est élevée mais que la croyance que vous ne pouvez pas faire face au danger est mince, vous serez en mesure de vous comporter de façon à faire face au danger. Au contraire, plus la peur est élevée et plus le sentiment d’impuissance est élevée, plus l’anxiété sera intense (Auger, 1974, 2004, 2012) et nous amènera à nous conduire de façon complètement stupide et déraisonnable.

La principale cause des émotions

Maintenant, comment fait-on pour se débarrasser de cette croyance irrationnelle que «Je suis incapable de faire face au danger» afin de mieux gérer son anxiété?

Premièrement, il est primordial de prendre conscience que vous avez cette croyance irrationnelle «Je suis incapable de faire face au danger qui me menace». Nos idées et nos pensées défilent parfois sans qu’on s’en rende compte. Il est donc important de prendre le temps de s’arrêter pour prendre conscience de ces idées irréalistes, car ce sont nos idées qui déterminent nos actes (Auger, 2012).

Deuxièmement, en la confrontant avec la réalité c’est-à-dire, que vous allez vous posez les bonnes questions: «Est-ce que le danger est réel ou irréel?» « Qu’est-ce qui me fait croire que je ne serai pas capable de faire face au danger?» «Qu’est-ce qui pourrait arriver de pire?» En quoi ce serait si terrible ou catastrophique?» (voir mon article «Les erreurs de pensées»), etc. (Borgia, 2014)

Vous pouvez toujours faire des exercices de relaxation en utilisant différentes stratégies comme la respiration basse ou ventrale c’est-à-dire, la respiration qui fait gonfler le ventre et qui est utilisée dans toutes les activités de relaxation comme le Yoga, la méditation, etc. Il existe des CD de relaxation active ou passive qui peuvent être utilisés pour faciliter celle-ci.

L’exercice physique contribue grandement à faire diminuer l’anxiété donc aide à mieux gérer son anxiété. Ce n’est pas nécessaire ce que ce soit un exercice physique intense. Il peut s’agir d’aller marcher tout simplement.

Un moyen simple et efficace avec un peu de pratique est de se ramener dans le moment présent. Pour ce faire, vous pouvez vous concentrer sur les petites choses qui vous entourent et qui vous font du bien. Par exemple, sentir la chaleur du soleil sur votre peau, prendre le temps de goûter (texture, etc.) ce que vous manger, regarder jouer vos enfants ou ceux des autres, prendre le temps de regarder ce qu’il y a autour de vous, etc. Vous pouvez aussi faire des mandalas, de la peinture, de l’écriture, du bricolage, de la menuiserie, etc. Le plus important, c’est de faire quelque chose qui vous fait du bien.

Un moyen utile, si vous faites face à un «danger réel» est de vous mettre à la recherche de solutions. «Qu’est-ce que je peux faire pour faire face à ce danger?», «Qu’est-ce que je peux faire pour régler le problème?», etc. Si toutefois, nous ne pouvons vraiment pas éviter le danger, il nous à nous résigner le plus calmement possible car toute autre réaction ne fera qu’empirer la situation déjà désagréable.

Il est à noter qu’il est important d’accueillir cette émotion, comme toutes les autres d’ailleurs, même si elle est désagréable, car elle vous parle. Écoutez-la!!!

En résumé, il est existe plusieurs moyens pour mieux gérer son anxiété comme les exercices de relaxation, l’exercice physique et toutes les activités qui vont nous permettre de vous ramener dans le moment présent. Toutefois, la plus efficace, même si elle demande plus de temps et d’efforts, car les croyances ancrées depuis longtemps sont font très résistantes, est la confrontation d’idées irréalistes. Les autres stratégies sont utilisées en complémentarité avec la confrontation d’idées. N’hésitez pas à l’essayer.

N’hésitez pas à me contacter!!!

819-699-0388 ou à info@relationaide.net

 

Vous pouvez aussi lire d’autres articles sur les émotions en suivant ces liens:

http://relationaide.net/lanxiete-quest-ce-que-cest

http://relationaide.net/11-idees-irrealistes-et-ses-consequences

http://relationaide.net/les-erreurs-de-pensee

http://relationaide.net/comment-gerer-ses-emotions

 

Références:

Auger, L. (1974, 2004). S’aider soi-même : Une psychothérapie par la raison. Ottawa, ON, Les éditions de l’homme ltée.

Auger, L. (2012). Prendre soin de soi. Brossard, QC, Les éditions Un monde différent ltée.

Borgia, A. (2014). Devenir maître de ses émotions: Guide pratique pour apprendre à être heureux.

Regard, J. (2007). Les émotions, tout simplement!. Paris. Les éditions Eyrolles

http://lucienauger.com/Librairie.html