Comment développer la résilience

 

Développer la résilience, comment faire? Personne n’est à l’abri de l’adversité et lorsqu’une situation désagréable nous arrive, il n’est pas toujours facile d’y faire face et de «rebondir» sur nos pieds. Il est alors important de développer ce qu’on appelle la «résilience» afin de pouvoir reprendre le contrôle sur notre vie et ainsi retrouver le goût de vivre à nouveau.

Avant toute chose, il est important de savoir ce qu’est la résilience. La résilience est cette capacité à s’adapter à une situation difficile, de «rebondir» sur nos pieds et d’en faire quelque chose de constructif. En résumé, la résilience ce n’est pas « faire avec », c’est « faire de ». Mais comment faire pour développer la résilience?

« La résilience est la capacité de faire face aux adversités de la vie,

 transformer la douleur en force motrice pour se surpasse et en sortir fortifié. »

- Auteur inconnu

 

Premièrement, il est important de ne pas fuir cette situation. Il est primordial de faire face à la situation aussi désagréable soit-elle, car plus vous la fuirez, plus elle risque de vous rattraper et de frapper encore plus fort. Il peut parfois être très souffrant de l’affronter alors si cela devient trop souffrant, il serait avantageux d’aller chercher de l’aide afin d’être accompagné dans ce cheminement.

Ensuite, selon Cyrulnik il est important de ne pas se positionner en tant que victime, car cela aura pour effet qu’on se laissera détruire puisqu’on subit cette situation sans pouvoir rien faire alors ce n’est pas le cas. La personne est «blessée dans l’âme» et non une victime.

La résilience, c’est «faire de» c’est-à-dire, de transformer la souffrance en quelque chose de constructif comme plusieurs personnes sont en mesure de faire. Par exemple, toutes les personnes qui deviennent policiers, éducateurs, enseignants, psychologues, etc. afin de partager leurs connaissances, leur vécu afin de venir en aide aux gens. Bref, de donner au suivant.

Pour développer la résilience, la personne blessée peut aussi, selon Boris Cyrulnik, chercher à comprendre ou à trouver un sens à tout ce qui lui arrive. Cette rage de comprendre qui habite plusieurs personnes blessées peut être comme un souffle de vie après le chaos. C’est une façon de transformer la souffrance en quelque chose de plus constructif. Et en cherchant à comprendre, on se protège, car plus on comprend, moins on a peur. Ce que l’on maîtrise nous fait moins peur. Il est important de savoir que la compréhension n’excuse pas le geste, mais apaise notre intérieur.

Afin d’éviter de rester enfermer dans ses souvenirs, il primordial de s’ouvrir aux autres, d’extérioriser ce qu’on ressent. Un bon moyen peut aussi d’écrire toutes nos pensées dans un cahier ou un journal intime, car il y a des choses qui peuvent être plus difficiles à exprimer. Un autre moyen est de l’exprimer à travers l’art (dessin, peinture, gravure, sculpture, etc.).

En résumé, le plus important pour développer la résilience, c’est de faire de cette situation désagréable quelque chose de plus constructif, de trouver un sens à ses blessures de l’âme.

Je peux vous aider à développer la résilience!!!

 

N’hésitez pas à me contacter!!! 819-699-0388 ou

à info@relationaide.net

Parce que tu en vaux la peine …

 

Vous pouvez aussi lire d’autres de mes articles en suivant les liens suivant:

http://relationaide.net/resilience-et-bonheur

http://relationaide.net/les-resistances-au-changement

http://relationaide.net/les-erreurs-de-pensee

 

Références:

Frankl, E. Viktor. Découvrir un sens à sa vie avec la logothérapie. Éditons de l’Homme. 1988

http://www.aufeminin.com/therapies/boris-cyrulnik-resilience-d4839x25319.html