La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Apprendre à être heureux

Posté le 2017/03/06

Apprendre à être heureuxQu’est-ce que le bonheur? Tous rêvent du bonheur, mais beaucoup d’entre nous ne savent pas comment l’atteindre. Qu’est-ce qui fait que nous ne l’atteignons pas? Est-il vraiment si inaccessible? ...

Apprendre à être heureuxApprendre à être heureux

 

    Qu’est-ce que le bonheur? Tous rêvent du bonheur, mais beaucoup d’entre nous ne savent pas comment l’atteindre. Qu’est-ce qui fait que nous ne l’atteignons pas? Est-il vraiment si inaccessible?

    Apprendre à être heureux n’est pas toujours facile. Néanmoins, il existe plusieurs façons pour apprendre à être heureux car, contrairement à ce qu’on peut penser ou croire, le bonheur n’arrive pas soudainement ni suite à un événement ni sans rien faire. Le bonheur est une compétence qui se développe, ce n’est pas acquis. Le bonheur, c’est un état d’être. 

  

 

 

« Être heureux ne signifie pas que tout est parfait.

Cela signifie que vous avez décidez de regarder

au-delà des imperfections. »

-         Aristote

 

Le bonheur n’est pas parfait!

    Selon Estelle Borgia, Coach de vie et directrice générale de l’Académie Excel Coaching, le bonheur durable et stable s’obtient surtout en acceptant ce que nous ne pouvons pas changer et en changeant ce que nous pouvons changer. Et on peut rajouter en ayant la sagesse d’en faire la différence comme le mentionne la prière de la sérénité des alcooliques anonymes (AA). Car n’est-il pas important de reconnaître ce qu’on peut changer de ce qu’il est impossible de changer si nous voulons être efficaces dans notre processus de changements? La perfection n’est pas de ce monde et il incombe de pouvoir l’accepter.

    De plus, selon Lucien Auger, psychologue et philosophe, le bonheur est composé de deux éléments, d’une part, nos attentes sont comblés, d’autre part, nous ressentons des émotions agréables. Donc, plus nos attentes sont comblées, plus nous ressentons des émotions agréables, plus nous sommes dans un état de gratification et plus nous sommes heureux. Voilà!

   Toutefois, la réalité veut que nos attentes ne soient pas toujours comblées alors que faire pour parvenir au bonheur?

 

 « N’envie jamais le bonheur des autres,

donne-toi la peine d’avoir le tien. »

- Alexandra Julien

 

10 clés pour être heureux!

    Si nous voulons être heureux – ou du moins l’être le plus possible puisque le bonheur parfait n’existe pas – nous avons le choix entre baisser nos attentes ou de prendre les moyens qu’il faut pour arriver à nos fins. Mais attention! Rien n’est gratuit. À nous d’assumer la responsabilité de nos choix. Il se peut qu’en voulant à tout prix atteindre un objectif, certaines sphères de notre vie en souffrent. Et le plus souvent, ce sont nos relations avec les êtres chers.

    On peut être heureux dans la mesure où on décide de l’être. On peut construire son bonheur dans la mesure où on est prêt à consacrer les efforts nécessaires pour effectuer des changements dans sa vie, surtout dans sa façon de percevoir les événements et les gens.

    Le bonheur, ça se construit un pas à la fois.

    Or, nous pouvons toujours décider de développer des compétences, des stratégies d’adaptation (ou de coping) pour devenir résilient, faire croître notre bonheur. C’est ce que j’ai décidé de faire. Alors voici 10 clés pour apprendre à être heureux.

 

1) Voir du positif en toutes choses et en toutes circonstances! Aussi minime soit-il, il y a toujours du positif dans toutes les choses que nous vivons, même si nous ne les voyons pas au moment où on les vit. Ne serait-ce que par l’enseignement que la situation nous donne, c’est un aspect positif.

    De plus, il est faux de croire que TOUT va mal, malgré l’impression que nous avons à certains moments de notre vie, car il y a toujours des choses qui vont bien, ou du moins, qui vont un peu moins mal. Toutefois, cela demande de la pratique pour y parvenir alors le soir, avant de se coucher, un exercice à pratiquer est de prendre le temps de s’arrêter et de voir ce qui a bien été dans la journée. Vous pouvez même les prendre en note pour lorsque vous aurez le cafard ou juste pour vous les rappeler.

 

2) Diminuer ses exigences! Souvent, lorsque nous ressentons beaucoup d’émotions désagréables, c’est que nos exigences sont trop élevées. Le bonheur, ce n’est pas d’avoir tout ce qu’on veut quand on le veut ou que tout fonctionne à notre façon. Est-il réaliste d’exiger de la vie que tout se passe selon nos attentes et nos désirs et toujours au moment où on le souhaite? Bien sûr que non.

    Alors pour apprendre à être heureux, nous avons le choix de faire tout ce qu’il faut pour obtenir ce que nous voulons à n’importe quel prix OU de diminuer nos exigences. À nous de choisir! Mais si nous voulons ressentir davantage d’émotions agréables, il peut être utile de diminuer ses exigences, de les rendre plus réalistes.

 

3) Être reconnaissant! Il est important d’apprécier ce que l’on a, ne serait-ce que les petits cadeaux de la vie comme le soleil, la pluie, le vent sur le visage, le rire d’un enfant… les apprentissages que nous avons fait, ce que nous sommes, la santé, la famille, les amis ou tout simplement d’être là, même si nous n’avons pas atteint nos objectifs. Sans la reconnaissance, peu importe ce que nous atteindrons comme objectifs, nous désirerons toujours plus alors pourquoi ne pas profiter et apprécier ce que nous avons déjà? Et rien ne nous empêche de désirer plus. Cependant, nous sommes plus disposés à accueillir les petits cadeaux de la vie et à les savourer.

    Chaque matin, dites «merci» à la vie pour ce que vous avez et faites la même chose le soir en vous couchant. Vous pourrez constater l’effet bénéfique que cela procure.

 

4) Développer le sens de l’humour! Pour faire croître son bonheur et avoir la force de passer à travers les périodes difficiles, il peut être très utile, voire même essentiel, de développer le sens de l’humour afin de dédramatiser les événements, les situations, et le meilleur moyen pour le faire c’est d’apprendre à rire de soi, des comportements stupides que nous avons tous parfois. En plus, il est prouvé que lorsque nous rions, le cerveau sécrète de la sérotonine qui est le neurotransmetteur responsable du bonheur. Alors trouvez-vous des occasions pour sourire, rire et pourquoi ne pas rire aux éclats.

 

5) Prendre soin de soi ! Comment peut-on prendre soin des autres, être heureux si nous ne prenons pas soin de nous? Prendre soin de soi, c’est essentiellement apprendre à se respecter, à s’accepter et à s’aimer tel que nous sommes, avec nos qualités comme nos défauts, avec nos forces comme nos difficultés. Aussi, apprendre à se faire confiance et à faire confiance aux autres. Ainsi, nous apprenons à notre entourage, et particulièrement à aux enfants qui nous entourent, à s’aimer, se respecter, respecter ses limites… Nous leur donnons un exemple positif et devenons plus crédible et plus influent.

 

6) Vivre le moment présent! On ne le répétera jamais assez et on ne le pratiquera jamais assez. Si nous vivons dans le passé, nous serons toujours triste et si nous vivons dans le futur, nous serons toujours anxieux : deux émotions désagréables à ressentir. Nous ne pouvons revenir en arrière et nous ne connaissons pas le futur alors mieux vaut vivre dans le ici et maintenant et consacrer à son énergie à réparer ses gestes plutôt que de se culpabiliser.

    Certes, ce n’est pas toujours évident, mais ça se développe.  En vivant davantage le moment présent, nous sommes plus réceptifs et conscients de ce qui nous entoure et, ainsi, nous pouvons l’apprécier davantage. De plus, nous sommes dans de meilleures dispositions pour prendre les bonnes décisions puisque nous sommes en contact avec nous-même.

 

7) Faire des choses que nous aimons! Comment pouvons-nous être heureux si nous ne faisons pas des choses que nous aimons? Il devient alors essentiel de s’accorder un temps pour faire des activités que nous aimons et qui nous font du bien.

    Aussi, comme nous passons une grande partie de notre temps au travail, il est essentiel d’aimer le métier que nous pratiquons. Pratiquer un métier qui nous passionne aide grandement à faire croître son bonheur.

 

8) Se trouver des buts, des objectifs! Avoir des buts, des objectifs, c’est ce qui donne un sens à notre vie. Il est donc important, même indispensable, de se trouver des buts à atteindre. Il est préférable qu’ils soient réalistes et atteignables sans quoi, nous risquons de vivre des déceptions et ainsi être insatisfaits de nous-même. En même temps, si notre objectif n’est pas assez grand, nous risquons de le trouver ennuyeux, inintéressant et il se peut même que nous abandonnions parce qu’il ne représente pas de défi. Donc, il est important que notre but soit assez élevé pour qu’il représente des difficultés à surmonter, oui, mais qu’il soit aussi réaliste et réalisable.

 

9) Se mettre en mode solutions! Pour être heureux, il est fondamental d’apprendre à résoudre ses problèmes sans quoi nous risquons de les accumuler. De plus, en développant cette capacité à trouver des solutions à nos problèmes, nous augmentons notre sentiment de compétence qui aura une grande influence sur notre estime et notre confiance en nous-même.

 

10) Prendre des décisions, se mettre en action! Il ne suffit pas de vouloir quelque chose pour l’obtenir. Si nous voulons atteindre nos buts, nos objectifs, effectuer des changements dans notre vie, il est primordial de prendre des décisions et de nous mettre en action, de mettre des choses en place pour les atteindre nos objectifs et pour qu’il y ait des changements. Personne ne peut le faire à notre place.

    Pour faciliter le processus, il peut être utile d’écrire nos objectifs sur un papier et de s’établir des petits objectifs en lien avec les objectifs à plus long terme. Ainsi, il sera plus facile de voir l’évolution l’atteinte de ce but.

 

Le bonheur, ça se construit un pas à la fois.

- Marie-Christine Savard, coach de vie

 

Être persévérant! 

Comme tout apprentissage, cela demande du travail, du temps et de la persévérance car il ne suffit pas de vouloir quelque chose pour que cela vienne naturellement et ce n’est pas parce qu’on essaie quelque chose que ça va fonctionner du premier coup. Nous sommes souvent prisonniers de certaines croyances et cela peut prendre un certain temps avant de s’en défaire.

De plus, il y a des types de personnalité qui auront plus de difficulté à développer cette compétence car ces personnes auront davantage tendance à penser négativement, à voir des problèmes partout et à penser qu’ils sont incapables d’atteindre leurs objectifs. Alors pour ces personnes-là, je vous conseille de travailler encore plus fort et de vous donner encore plus de temps.

    Alors qu’attendez-vous pour apprendre à être heureux!

 

 

Prendre rendez-vous

819-699-0388

 

Vous aimerez aussi les ateliers en ligne Ouvrir les portes du bonheur:

En savoir plus

 

Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser:

http://relationaide.net/blogue/le-bonheur/

http://relationaide.net/blogue/resilience-et-bonheur/

http://relationaide.net/blogue/prendre-soin-de-soi/

http://relationaide.net/blogue/serotonine-et-bonheur/

 

Voici un lien pour des suggestions de lectures afin de développer votre intelligence émotionnelle et, ainsi, apprendre à être heureux:

À noter que vous pouvez vous procurez ces livres et cahiers d’exercices auprès de moi en m’écrivant à info@relationaide.net

http://lucienauger.com/Librairie.html

Partager via un média social

Infolettre Marie-Christine Savard, coach de vieInfolettre Marie-Christine Savard, coach de vieAbonnez-vous à mon infolettre!

Saisissez votre courriel et recevez GRATUITEMENT des articles en lien avec le développement personnel: coaching de vie, mon approche, gestion des émotions, communication, deuil, et plus encore.

Inscrire votre courriel dans l'espace en dessous à gauche et appuyer sur «inscrire».

Courriel:

Nous utilisons une plateforme automatisée de marketing dans le but de gérer la relation avec nos clients et leur envoyer des courriels promotionnels. En cliquant sur «S'abonner», vous acceptez que l'information fournie nous soit transmise en accord avec notre politique de confidentialité et nos conditions d'utilisation.

Écrivez-moi vos commentaires, vos suggestions de sujets pour des articles, etc.

Les champs signalés d'un * sont obligatoires.


Ressources du mieux-être, de la santé et de la conscience